Amvisa envoie ses factures au moyen de METAPOSTA

Amvisa envoie ses factures au moyen de METAPOSTA

02/Aug/2011

Lu, 02/12/2018
Le 02 août 2011

Aguas Municipales de Vitoria-Gasteiz, S.A. (AMVISA), envoie déjà ses factures au moyen de METAPOSTA après avoir conclu, fin juin, le travail d’intégration entre les systèmes informatiques des deux entreprises. À partir de là, les propriétaires de près de 117 000 compteurs dont cette entreprise privée municipale s’occupe de la gestion, pourront recevoir leurs reçus trimestriels dans leurs boîtes aux lettres personnelles de METAPOSTA.

Amvisa a pour objet la prestation du service public du cycle intégral des eaux dans la ville de Vitoria et les villages alentour. Cette entreprise municipale effectue de tâches allant depuis l’approvisionnement (qui comprend la captation, l’emmagasinement, la potabilisation et la distribution de l’eau potable) jusqu’à l’assainissement pour ce qui est de la collecte et le transport par les collecteurs ainsi que l’épuration et la réutilisation des eaux usées. Et, pour ce faire, Amvisa est en train de travailler, depuis déjà quelques années, dans la défense de l’Environnement, la prise de conscience de la part des citoyens afin d’éviter le gaspillage d’eau, ou le maintient d’un réseau sans pannes. C’est ainsi que la consommation de 490 litres/an par habitant en 1980 a été de la moitié en 2010.

Le fait d’envoyer la facture moyennant METAPOSTA fait partie de cette politique de défense de l’Environnement qui caractérise Amvisa. Le coût estimé de l’envoi des quatre factures annuelles à ses 117 000 clients dépasse les 200 000 euros et demande l’utilisation de 5,6 tonnes de papier. Si Amvisa remettait toutes ses factures au moyen de METAPOSTA, cette société pourrait épargner 160 000 euros annuels, plus de 80% des coûts actuels.

Prochainement, deux autres grands consortiums basques, le Consorcio de Aguas del Gran Bilbao et Aguas de Txingudi, vont envoyer leurs factures moyennant METAPOSTA.